lundi 30 mai 2011

Dimanche 22 mai 2011

Un dimanche nuageux avec quelques rares présences du soleil. Néanmoins, je me rends encore une fois à Godmanchester. Je parcours le chemin Biggar à la recherche d'une Paruline bleue. Dans la section de forêt mature, je l'entends chanter. Elle n'est pas loin, mais les conditions sombres font que je renonce à la photographier.En roulant lentement sur le rang 4, j'entends chanter la Paruline flamboyante. Plus loin, c'est au tour de la Paruline couronnée, puis de la Paruline noir et blanc qui, elle, par un moment de meilleure lumière, m'encourage à la photographier.


Quelques mètres plus loin, je repère un Pic maculé mâle et un Pic maculé femelle affairés à chercher leur repas dans les petits trous qu'ils ont fabriqué dans l'écorce d'un arbre.


Presqu'à l'extrémité du rang 4 où il a une tour de transmission, j'entends un Moqueur roux qui se perche proche.


Je me rends ensuite sur le Chemin Curran. Le chant de parulines m'encourage à arrêter. C'est alors qu'un Pic maculé apparaît.


Mon prochain arrêt sera sur le chemin Carr Front. Un Passerin indigo chante, de même qu'une Paruline à flancs marron et une Paruline masquée


L'arrêt suivant est sur la Montée Smellie. J'entends un Tohi à flancs roux qui se laisse difficilement photographier.


J'ai terminé cette journée sur le chemin Massey où la présence du Tyran huppé a retenu mon attention.


Fin de cette belle journée

dimanche 29 mai 2011

Samedi 21 mai 2011

Escapade dans une belle région, celle des municipalités de Godmanchester, Elgin et Huntingdon. Elle est réputée pour avoir des espèces d'oiseaux très recherchées. Certaines sont menacées. Le long de mon parcours, j'ai photographié un Bruant des prés, espèce répandue dans cette région où il y a beaucoup de champs, comme sur le chemin Concession 3. Ce bruant se pose souvent sur les piquets de clôture.


Je m"arrête sur le chemin Concession 1, pas loin du pont couvert de Powerscourt. J'entends une Paruline à gorge noire qui n'est pas loin du bord de la route.




samedi 14 mai 2011

10, 11 et 12 mai 2011

Le mardi 10 mai et le mercredi 11 mai, en fin d'après-midi après le travail, je suis allé sur la piste cyclable près de l'étang de St-Louis-de-Gonzague. J'y retrouve avec joie l'Oriole de Baltimore.


Une Paruline masquée chante


Un Moqueur chat se perche bien en évidence


Une Paruline à croupion jaune de passage


Une Paruline jaune sur son territoire


Le jeudi 12 mai 2001, je suis allé à l'Île Dondaine. À mon arrivée dans le stationnement, j'entends un Viréo mélodieux. Dans un sentier, j'entends Paruline jaune et Paruline masquée. Dans un petit étang, j'observe un Chevalier grivelé. Mais, en fait, pas de migrateur de passage. Pas de photo, à l'exception de ce Trille blanc en période de floraison.


mardi 10 mai 2011

Dimanche 8 mai 2011

Je suis à l'Île Saint-Bernard à 8h00. Je marche dans le sentier principal qui mène à la plage Le Grillon. Je photographie une Paruline à croupion jaune avant d'arriver à la plage. Les individus de cette espèce sont nombreux sur l'île, un vrai régal pour les yeux.


À la mangeoire, j'aperçois un Cardinal à poitrine rose mâle


Un Cardinal à poitrine rose femelle est perché sur une branche dans l'arbre voisin.


Une Paruline à collier chante. Elle est perchée dans un arbre proche de la plage


Je continue ma randonnée sur le sentier principal. Un peu avant d'arriver à la mangeoire de la grande digue, j'entends un Oriole de Baltimore haut perché. Je l'observe un moment. Une Paruline à croupion jaune passe proche. Je m'approche de la mangeoire et j'attends.  Un Cardinal à poitrine rose mâle s'approche.


Il se pose sur la mangeoire, peu préoccupé par ma présence à moins de cinq mètres.


Il quitte les lieux. Je continue d'avancer dans le sentier en étant attentif. J'arrive à la pointe nord. Je rebrousse chemin. J'entends le chant du Tyran huppé, du Troglodyte familier et de plusieurs Paruline à croupion jaune.



 Puis, j'aperçois une Paruline à gorge orangée très belle qui va de branche en branche, assez proche. 


Je suis intrigué par le comportement de deux Pic flamboyant qui se posent souvent à la cime d'un chicot proche d'une cavité, Je reste à cet endroit pour réaliser quelques photos.


En retournant à l'accueil, une personne a repéré une couleuvre immobile, la tête relevée, un beau sujet à photographier.


Après avoir mangé une prise une pause au Café de l'Île, je décide de me rendre aux étangs d"épuration de Mercier. À cet endroit, je vois Petit Garrot, Canard chipeau, Canard colvert, Fuligule milouinan, Chevalier grivelé et Tyran tritri.

Je poursuis ma randonnée au marais de St-Étienne-de-Beauharnois. Je suis surpris par la présence de nombreuses Sarcelle d'hiver très proches de la rive. Je m'immobilise. Ma présence fait déguerpir un groupe de sarcelles. Je tente de photographier, mais les phragmites constitue un obstacle majeur. Je n'ose pas bouger. J'arrive tant bien que mal à prendre quelques photos de sarcelles qui passent entre deux tiges de phragmites.


Je me rends au pont de Saint-Louis-de-Gonzague. Je marche sur la piste cyclable proche de l'étang. J'entends Paruline à croupion jaune et Paruline jaune


J'entends aussi un Moucherolle tchébec. Je le repère.


C'est au tour de l'Oriole de Baltimore de manifester sa présence. Toutefois, depuis un moment, les nuages masquent le soleil, la lumière décline et le temps s'assombrit. ce qui rend la prise photo plus difficile.

dimanche 8 mai 2011

Samedi 7 mai 2011

Je suis à la Réserve Nationale de Faune du Lac St-François à 8h00. Je marche sur la digue aux aigrettes. J'entends le chant de la Paruline masquée, récemment arrivée de migration. J'arrête à la cache et je constate que la Grue du Canada est toujours accroupie sur le nid. Cela me rassure car, avec la pluie des derniers jours, on aurait pu craindre que le nid soit inondé. La Grue se lève. Je vois qu'il y a deux oeufs dans le nid. Deux Paruline jaune se chicanent pour la défenses de leur territoire. Cela me donne l'occasion de prendre quelques photos.


Les Paruline masquée chantent beaucoup. Certaines sortent de leur cachette et poursuivent des concurrents pour, elles aussi, la défense du territoire.


Je retourne au stationnement pur me reposer un peu. Puis, je marche sur la digue du côté droit sur moins de 500 mètres. J'aperçois un Petit Chevalier posé de l'autre côté du canal. Trop loin pour la photo. Un couple de Bernache du Canada passe assez près et s'éloigne. 


Je retourne au stationnement et j'entends le chant du Viréo mélodieux qui se trouve assez proche.


Je me rends à l'entrée du sentier Piasetski. J'entends et j'observe un Cardinal à poitrine rose et un Tyran tritri. Dans la petite forêt de pins d'en face, il y a des Tohi à flancs roux. Je parviens à en repérer un. Au bord de la route, un Tyran tritri est perché à la cime d'un arbuste.


Après avoir mangé un bon hamburger au restaurant de la courbe à Cazaville, je roule sur la Montée Cazaville. À l'intersection de cette montée et du chemin Leahy, j'aperçcois un Dindon sauvage qui traverse la rue, descend dans le fossé et s'éloigne dans le champ. Je roule sur le chemin Leahy sans y repérer quoi que ce soit. Je tourne sur la montée Smellie où je repère un autre Tyran tritri posé sur une broche de clôture et une plante grimpante.


Je roule ensuite sur les chemin Curran, Walsh et Biggar où c'est tranquille. Je me rends ensuite sur le chemin Concession 3 où j'entends le chant du Goglu des prés. Plus loin, C'est celui de la Sturnelle des prés qui se fait entendre. Elle est assez loin, posée au sol dans l'herbe.



Je m'arrête sur le chemin Jameson où j'observe des Merlebleu de l'Est et un Bruant familier.

Je termine ma randonnée sur Concession 1 près du pont couvert de Powerscourt où j'observe une Paruline noir et blanc que je photographie dans un environnement sombre, sans flash.

samedi 7 mai 2011

Dimanche 1 mai 2011

Je suis à l'Île Saint-Bernard de Châteauguay. Je me rends à la petite digue à 1.5 kilomètre de l'accueil. Je m'attends à y observer le Merlebleu de l'Est signalé à cet endroit quelques jours plus tôt. Une fois arrivé sur place, je ne repère pas l'oiseau recherché. Je retourne en direction de l'accueil. Alors que je marche sur la rive de la rivière, j'observe un couple de Canard branchu et un couple de Petit Garrot. Une fois rendu à l'intersection du sentier principal et du sentier de la petite digue, je repère un Merlebleu de l'Est femelle posé dans un arbre.


Peu de temps après, le mâle la rejoint


Puis, le merlebleu de l'Est se pose sur un nichoir


À proximité de la mangeoire de la grande digue, je repère une Paruline à croupion jaune plutôt difficile à suivre, mais à un moment donné, elle s'arrête quelques secondes


À mon retour à la mangeoire, j'aperçois un Cardinal à poitrine rose posé dans l'arbuste proche


Une Mésange bicolore se pose dans un arbre proche et s'apprête à aller à la mangeoire


Je remarque la présence d'un Junco ardoisé au sol près de la mangeoire. En ce premier mai, il y a encore quelques individus qui s'attardent dans la région


Un Bruant à gorge blanche accompagne le Junco ardoisé à proximité de la mangeoire


Fin de cette autre belle journée

lundi 2 mai 2011

Samedi 30 avril 2011

J'arrive à la digue aux aigrettes de la Réserve Nationale de Faune du Lac St-François à 8h30. J'entends le chant d'un Râle de Virginie et d'une Paruline jaune à proximité du stationnement. À environ deux cent mètres à gauche de l'entrée, j'observe une Bécassine de Wilson perchée à la cime d'un arbre. Elle tente difficilement de garder son équilibre pendant quelques minutes, puis quitte.


Plus loin, je suis témoin du passage de deux Grue du Canada. Elles passent et repassent plusieurs fois, m'autorisant ainsi d'oserver cette scène unique et de les photographier.


Face à la cache, je repère une Grue du Canada accroupie sur son nid. J'entends plusieurs Bruant des marais.


Je continue jusqu'à la tour d'observation. J'entends le chant d'un Roitelet à couronne rubis


En revenant, j'aperçois une Paruline jaune à proximité de la cache


Moins de 200 mètres plus loin en retournant au stationnement, j'entends le chant d'un Bruant des marais démonstratif qui m'invite à le photographier



Après avoir mangé au restaurant de la courbe à Cazaville, je décide de rouler sur la Montée Cazaville et le Chemin Carr où je repère un Bruant vespéral en train de chanter. Je roule ensuite sur la Montée Smellie où je n'observe rien de spécial, ni sur le chemin 3ème Concession. C'est sur la Montée Shearer que j'entends le chant de ce que je crois être une Paruline des pins. Mais non, c'est un Bruant familier dont le chant est presque identique


J'ai terminé la journée au marais de Saint-Timothée. J'y observe plusieurs Fuligule à collier. Un couple est assez proche pour être convenablement photographiés


Soudainement, un Balbuzard pêcheur apparaît, il est assez loin. il se déplace légèrement, il vole sur place, puis plonge, attrape un poisson, reprend son vol et se pose sur un chicot


Il éprouve un peu de difficulté à adopter une position confortable. Je marche jusqu'à la halte ornithologique située proche quai du canal. J'espère y apercevoir les Harelde kakawi observés il y quelques jours, en vain. Ils son absents. Toutefois, près de la halte, j'y vois quelques Bruant à gorge blanche.


Fin de cette belle journée de samedi 30 avril 2011