dimanche 12 juin 2011

Dimanche 29 mai 2011

Je suis sur le chemin Biggar à Godmanchester. Le ciel est nuageux, le temps est sombre, il pourrait pleuvoir à tout instant. Je circule lentement. J'entends le chant d'une Paruline à ailes dorées. Je découvre l'oiseau qui chante. En fait, il s'agit d'une Paruline de Brewster, le produit du croisement d'une Paruline à ailes dorées et d'une Paruline à ailes bleues, comme il pourrait être aussi le produit du croisement d'une Paruline à ailes dorées ou bleues avec une Paruline de Brewster. Voici une photo de cette Paruline de Brewster de première année:



Plus loin, j'entends le chant d'un Passerin indigo. Je repère l'oiseau posé sur une branche. Il est assez loin, mais je tente quand même de le photographier. Résultat pas si pire:


Je quitte le chemin Biggar. Je prends la direction de la Montée Smellie. Sans m'en rendre compte, une Surnelle des prés quitte son perchoir, un poteau de clôture, et se pose dans le champ. Elle n'est pas très loin. Je pose mon appareil-photo sur le rebord de la vitre de mon auto et je fais quelques photos, avant que l'oiseau ne s'envole et s'éloigne.


Je continue mon parcours jusque sur la Montée Shearer, où je m'arrête après avoir repéré une Grive fauve. Pas facile de faire des photos par un temps aussi sombre. Le résultat est tout de même acceptable.


Mon prochain arrêt est sur le chemin Jamieson. À l'extrémité du champ, j'entends un Bruant des champs. Les nuages semblent vouloir laisser place à un ciel clair. Je repère le bruant, qui est assez loin. Néanmoins, je fais quelques photos.


Je reprends la route pour retourner à la maison. Une fois sur la route 202, je décide de rouler sur le chemin Gore. J'aperçois une Paruline flamboyante perchée dans un arbuste. Je stationne mon auto. Je retrouve l'oiseau posé sur un branche morte. Je photographie l'oiseau dans des conditions de faible lumière, alors que le ciel s'est à nouveau assombri. 


Fin de cette journée. De retour à la maison.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire