lundi 27 avril 2015

Cardinal rouge mâle (Male Northern Cardinal)

Comme en 2014, un couple de Cardinal rouge fréquente la cour. Je soupçonne ce couple de nicher dans une haie de cèdres chez un voisin. À l'occasion, il vient à ma mangeoire de tournesol et les deux oiseaux se bécotent un instant. J'essaie de les photographier à ce moment précis, mais je n'y suis pas encore arrivé. Je ne passe pas non plus tout mon temps à surveiller.
Cardinal rouge mâle (Male Northern Cardinal)
Photographié le 23 avril (April, 23) 2015 à
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


samedi 25 avril 2015

Junco ardoisé (Dark-eyed Junco)

Le Junco ardoisé (Dark-eyed Junco) est le junco le plus répandu et le seul rencontré dans la majeure partie de l'Est. Il a été présent tout l'hiver à la maison, grâce aux graines de millet que je lui donnais. Ces jours-ci, il est toujours présent à la maison, à raison d'une dizaine d'individus. Il a une livrée grise et un bec rose pâle. Il semble ne pas être pressé de partir.
Photographié le 23 avril 2015 à
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


Bruant chanteur (Song Sparrow)

Le Bruant chanteur (Song Sparrow) est commun et répandu. On l'observe souvent sautillant sur l'herbe, comme sur la photo. C'est un bruant rayé plutôt costaud à queue longue. 
Photographié le 22 avril 2015 à
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


jeudi 23 avril 2015

Bruant familier (Chipping Sparrow)

Le Bruant familier (Chipping Sparrow) est commun et répandu. C'est un petit bruant au bec fin, long et foncé. Je le vois chez moi à chaque année à partir du mois d'avril. L'adulte en plumage nuptial(de avril à août) a une calotte rousse, un bandeau sombre et le dessous blanchâtre. Son chant est une trille mécanique.
Photographié le 20 avril 2015 à
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


mardi 21 avril 2015

lundi 20 avril 2015

Chardonneret jaune mâle (Male American Goldfinch)

Chardonneret jaune mâle (Male American Goldfinch)
qui acquiert graduellement son plumage d'été
16 avril (April, 16) 2015
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


dimanche 19 avril 2015

samedi 18 avril 2015

vendredi 17 avril 2015

Petit Garrot (Bufflehead)

Le mercredi 15 avril, au Pont Larocque à Salaberry-de-Valleyfield, j'ai assisté à un combat de coqs. Deux Petit Garrot mâles se sont violemment  battus pour obtenir les faveurs d'une femelle. La bataille a duré plus de quinze minutes. J'ai photographié la scène, malheureusement d'un peu trop loin.


jeudi 16 avril 2015

mercredi 15 avril 2015

mardi 14 avril 2015

lundi 13 avril 2015

Gallinule d'Amérique(Common Gallinule)

Le Gallinule d'Amérique(Common Gallinule) est un oiseau qu'on connait assez bien parce qu'on l'observe dans le sud du Québec. Il est localement commun en eau douce dans les lacs, les étangs et les marais. Parfois, la population augmente en raison de la présence d'oiseaux migrateurs provenant d'Amérique du Nord. Mais il est connu pour être nicheur au Panama. J'ai vu des adultes avec des poussins. Il est répandu dans la zone du canal de Panama et en plus grand nombre encore dans la zone du lac Gatun. Il est ordinairement observé en train de nager. C'est un oiseau présent du sud du Canada jusqu'au nord du Chili et nord de l'Argentine.


Jacana noir(Wattled Jacana)

Le Jacana noir(Wattled Jacana) a de longues jambes vertes et des orteils extrêmement longs. La photo montre bien cette partie de l'anatomie de l'oiseau, qui marche sur les nénuphars. Il est presque tout noir, sauf certains individus(comme celui qui apparaît sur la photo) qui ont l'arrière et l'extrémité des ailes brun-marron. Il est commun dans les marais d'eau douce et le long des rives des lacs, des étangs et des rivières avec une végétation émergente abondante, plus commun dans la zone du canal, particulièrement sur la rivière Chagres et le lac Gatun. Comme la photo le montre bien, il est souvent observé marchant sur la végétation flottante, utilisant avantageusement ses très longs orteils. Il est parfois observé en train de se nourrir sur les zones herbeuses adjacentes. Il est assez bruyant. Il est présent de l'ouest du Panama jusqu'en Bolivie, le nord de l'Argentine et l'Uruguay. Je croyais avoir fait de meilleures photos d'un autre individu, sauf qu'après coup, j'ai remarqué qu'il avait deux bagues à chaque patte. Bien oui, on bague les oiseaux au Panama.


samedi 11 avril 2015

Talève violacée adulte (Adult Purple Gallinule)

Talève violacée adulte (Adult Purple Gallinule), avec un contre-jour assez marqué, marchant sur la végétation.


Talève violacée immature(Immature Purple Gallinule)

Talève violacée immature(immature Purple Gallinule). Elle est de assez commune à commune en eau douce et en bordure des étangs, lacs et rivières lentes (l'exigence étant la végétation marécageuse abondante) dans les basses terres sur les deux versants. Elle serait plus répandue que la Gallinule d'Amérique dans la zone du canal de Panama, mais plus dispersée. Elle est moins apte à nager que la Gallinule d'Amérique, plus souvent observée marchant sur la végétation flottante, le long des rives(comme sur la photo), même perchée dans les buissons et la végétation émergente. Elle est présente au sud-est des États-Unis, au Mexique, jusqu'au nord du Chili et dans les Antilles.




jeudi 9 avril 2015

mardi 7 avril 2015

Mango à cravate noire femelle (Female Black-throated Mango)

Le Mango à cravate noire femelle (Female Black-throated Mango) est un peu plus facile à identifier que le mâle. Cette photo montre bien la queue marron identique à celle du mâle, avec toutefois, une large bande subterminale noirâtre et une pointe blanche. La poitrine et l'abdomen sont blancs, avec une bande duveteuse noire au centre, faisant en sorte que la femelle est plus élégante que le mâle.


Mango à cravate noire mâle (male Black-throated Mango)

L'identification du Mango à cravate noire mâle (male Black-throated Mango) est quelque peu délicate jusqu'à ce qu'on voit l'oiseau avec de la bonne lumière(ce qui n'est pas le cas ici), mais la queue marron facilite l'identification, ce qui est le cas sur une autre photo qui montre la queue ouverte en éventail. Il est localement assez commun dans les zones ouvertes avec des arbres dispersés, dans les clairières arbustives, près des habitations et en bordure des forêts. Il est observé se nourrissant à différentes hauteurs dans les arbres à fleurs, habituellement en milieu ouvert. À l'occasion, il capture des insectes volants. Il est présent de l'ouest du Panama jusqu'à la Bolivie, le nord de l'Argentine et le sud du Brésil.


samedi 4 avril 2015

Tyran audacieux (Streaked Flycatcher)

Le Tyran audacieux (Streaked Flycatcher) est une espèce commune dans les forêts en régénération, l'orée des forêts, les clairières avec des grands arbres dispersés, dans les plaines et les contreforts, sur les deux versants, mais plus nombreux dans les régions humides. Il est visible, peu discret, souvent observé près des habitations. Il niche dans des cavités naturelles, aussi sous les corniches des bâtiments. Il est présent de l'est du Mexique jusqu'en Bolivie, le nord de l'Argentine et le sud-est du Brésil.


Tangara des palmiers (Palm Tanager)

Le Tangara des palmiers (Palm Tanager) est généralement de couleur olive grisâtre, avec une tache foncée ou noire au bord extérieur de l'aile. Il est commun dans les jardins, les clairières arbustives et à l'orée des forêts. Il est plus commun sur la côte caribéenne. Il est souvent observé accompagnant le Tangara évêque et fréquemment observé près des habitations. Il est présent du sud du Honduras jusqu'en Bolivie, au Paraguay et le sud du Brésil.


Tangara à dos rouge femelle (Female Crimson-backed Tanager)

Tangara à dos rouge femelle (Female Crimson-backed Tanager). Alors que la mandibule inférieure chez le mâle est blanc argenté brillant, elle est terne et grise chez la femelle. La femelle est essentiellement brun rouge là où le mâle est rouge marron. Il est commun dans les jardins, les broussailles, les zones arbustives et les clairières. Il est plus commun sur la côte du Pacifique. Il est facile à observer et il est bruyant. Il se rassemble souvent en petits groupes de trois à six individus, habituellement avec seulement un mâle adulte par groupe. Au Panama, il est fréquemment appelé le "sangre de toro" (traduction sang de taureau). Il est présent de l'ouest du Panama à la Colombie et l'ouest du Venezuela.


Piaye écureuil (Squirrel Cuckoo)

Voici une autre photo d'un Piaye écureuil (Squirrel Cuckoo) un peu moins discret et furtif cette fois.


Piaye écureuil (Squirrel Cuckoo)

Le Piaye écureuil (Squirrel Cuckoo) est un oiseau que j'aime toujours voir, revoir et re-revoir. Il a un quelque chose d'irrésistible. J'ai eu la chance d'en observer deux au même moment à quelques centaines de mètres seulement du Bed and Breakfast où je logeais. Il est plus gros que les autres espèces de la même famille. Il a une très longue queue et il est facile à identifier. Il est commun en bordure des forêts, dans les forêts en régénération, les clairières arbustives avec des arbres et les bosquets d'arbres. Il est généralement plutôt discret et furtif, Il est d'ailleurs amusant de le voir se déplacer alors qu'il court rapidement sur une branche, à la façon d'un écureuil (d'où vient son nom). On l'observe du Mexique à la Bolivie, au nord de l'Argentine et l'Uruguay.


Sporophile variable mâle (Male Variable Seedeater)

Le Sporophile variable mâle (Male Variable Seedeater) est simplement noir et blanc.Le blanc de la gorge s'étend sur les côtés du cou pour former un collier partiel. La partie inférieure du ventre est blanche. Une tache blanche apparaît sur l'aile.


Sporophile variable femelle (Female Variable seedeater)

Sporophile variable femelle (Female Variable seedeater). C'est l'espèce de sporophile la plus répandue au Panama. Le mâle est noir et blanc. La femelle est brun olive sur le dessus et brun pâle dessous. De très commun à abondant dans les milieux semi-ouverts, les jardins, les clairières arbustives et l'orée des forêts. Une espèce panaméenne familière et fréquemment observée, habituellement en petits groupes composés majoritairement d'individus arborant un plumage femelle (plusieurs sans doute immatures, comme sur la photo).. Cette espèce est présente du sud-est du Mexique au nord-ouest du Pérou, en Amazonie brésilienne et aux Guyanes.


Tyran de Cayenne (Rusty-margined Flycatcher)

Tyran de Cayenne (Rusty-margined Flycatcher) dans l'eau qui coule sur le pavé. De assez commun à commun dans les zones arbustives et les clairières, presque toujours près de l'eau dans les basses terres; particulièrement nombreux dans les zones semi-ouvertes où le Tyran sociable est absent. Généralement pas aussi familier et abondant que le Tyran sociable et ordinairement loin des habitations. Il est observé de l'ouest du Panama au nord de la Bolivie et le sud du Brésil.


Tangara évêque (Blue-gray Tanager)

Le Tangara évêque (Blue-gray Tanager) est une espèce abondante dans les jardins, clairières arbustives, boisés en régénération et orées des bois. Il est un des oiseaux du Panama les plus familiers. Bruyant et actif, souvent présent près des habitations, il ne craint pas de s'alimenter dans les plateaux à fruits. On peut l'observer de l'est du Mexique à la Guyane, au Brésil et au nord de la Bolivie.


Tyran quiquivi (Great Kiskadee)

Tyran quiquivi (Great Kiskadee) au moment de quitter le nid. De assez commun à commun, mais encore assez localisé autour des habitations, dans les clairières et les zones arbustives. La population a augmenté de façon constante au cours des dernières décennies; le Tyran quiquivi est un oiseau agressif. Il a une bonne capacité d'adaptation et se nourrit d'à peu près n'importe quoi. Il émet des cris très forts. On peut l'observer du Sud du Texas au centre de l'Argentine.




Toucan à carène (Keel-billed Toucan)

Toucan à carène (Keel-billed Toucan). À mon avis, c'est le toucan ayant le bec le plus coloré de l'Amérique centrale. Son bec a une longueur de cinq pouces et demie, alors, il est plutôt rare qu'on parvienne à le photographier en absence d'une branche coupant le bec, comme la photo l'illustre bien. Cette espèce est commune en forêt et en forêt en régénération. Davantage présente près de la côte caribéenne. Habituellement observée en petits groupes, perchée haut dans les arbres, souvent bien à découvert tôt en matinée et tard en après-midi. Présente de l'est du Mexique jusqu'au nord de la Colombie et nord-ouest du Vénézuela.


Paruline à flancs marron (Chestnut-sided Warbler)

Voici une photo d'une paruline dans une petite et rare flaque d'eau(c'est la saison sèche). C'est une Paruline à flancs marron (Chestnut-sided Warbler). Son plumage est assez, comment dire, en bon canadien, magané. Je peux voir du gris olive sur le dessus, un bec assez fort, une face partiellement noire et une microscopique trace marron sur le côté. Je soupçonne cet oiseau d'être un mâle immature. Cet oiseau sera certainement plus beau au mois de juin. Au Panama, en hiver, cette espèce est commune ou très commune, du mois de septembre au début du mois d'avril, occasionnellement des individus restent jusqu'au début du mois de mai. Cette espèce est nicheuse dans l'est de l'Amérique du Nord et hiverne du Guatemala au Panama et parfois en Colombie et au Venezuela.


Colombe rousse (Ruddy-Ground-Dove)

La Colombe rousse (Ruddy-Ground-Dove) est abondante dans les clairières, les zones arbustives, et autour des habitations dans les plaines. De petits groupes se rassemblent sur des pelouses verdoyantes et les champs où ils s'accroupissent près du sol tout en se nourrissant. Le mâle est plutôt brun rougeâtre avec la tête grise comme sur la photo; les ailes montrent quelques taches noires.On observe cette espèce du Mexique (rarement dans le sud du Texas) jusqu'en Bolivie, au nord de l'Argentine et de l'Uruguay(quelques mentions); elle est accidentelle au Chili.


Élénie à ventre jaune (Yellow-bellied Elaenia)

L'Élénie à ventre jaune (Yellow-bellied Elaenia) montre habituellement une crête verticale très évidente, montrant souvent, en partie, un centre blanc. Il est commun à très commun dans les clairières, les clairières en régénération. les jeunes forêts en croissance, les jardins, les zones agricoles avec des arbres ou des haies. La population est très nombreuse dans les zones ouvertes sur la côte du Pacifique. Quand il est excité, la crête est particulièrement apparente, comme la photo l'illustre bien. Son aire de répartition va de l'est du Mexique au nord de l'Argentine et du sud-ouest du Brésil et dans les Petites Antilles.


Troglodyte familier (House Wren)

Question: Le Troglodyte familier se trouve-t-il au Panama?
Réponse: Oui.
L'aire de répartition du Troglodyte familier s'étend de l'Amérique du Nord à la Terre de Feu en Amérique du Sud et les Petites Antilles. Anciennement, deux espèces ont été reconnues: Le Troglodyte familier du sud(Southern House-Wren), la forme au Panama et le Troglodyte familier du Nord(Northern House-Wren). Généralement commun en milieux ouverts, clairières, et surtout à proximité des habitations. Oiseau énergique et sympathique, il niche souvent dans les recoins des bâtiments. Son chant est un gargouillis pétillant qui est reconnu par quiconque est familier avec le chant du Troglodyte familier en Amérique du Nord, mais il est peut-être encore plus agréable et musical. Voici une photo d'un oiseau transportant une brindille servant à la construction d'un nid.


Moqueur des savanes (Tropical Mockingbird)

Le Moqueur des savanes (Tropical Mockingbird) est une espèce apparemment introduite au Panama à partir de la Colombie, observée pour la première fois en 1932. Un couple nicheur se trouvait sur le terrain de l'Hôtel Gamboa Resort. Comme son cousin du nord, le Moqueur polyglotte, il est bruyant, bien visible et agressif. Il se trouve surtout où il y a de vastes pelouses. Son chant est une série de diverses notes et de phrases qui rappellent celles du Moqueur polyglotte, mais moins riche, sans tendance à répéter la même phrase à plusieurs reprises; il semble avoir aucune tendance à imiter d'autres oiseaux.


Motmot à tête bleue (Blue-crowned Motmot)

Ça n'a pas toujours été facile de photographier les oiseaux au Panama. Ils étaient soit sous un dôme de feuilles, soit à l'ombre, comme ce Motmot à tête bleue(Blue-crowned Motmot) sous un dôme de feuilles. Le soleil était présent pas avant 8h00 en matinée. Aussi, les passages nuageux étaient fréquents.


Voyage au Panama

Le 16 mars 2015, je suis revenu d’un séjour d’une semaine au Panama. j’ai séjourné au Ivan’s B&B dans la petite municipalité de Gamboa située au confluent de la rivière Chagres et du Canal de Panama. C’était mon troisième séjour dans cette municipalité, ayant séjourné en février 2008 et en janvier 2010. Le portrait ornithologique de la région a un peu changé. Le Chestnut-headed Oropendola (Cassique à tête brune) est introuvable, il aurait quitté la région. Il a été très difficile de trouver les Yellow-rumped Cacique (Cassique cul-jaune) et Scarlet-rumped Cacique (Cassique à dos rouge). Une espèce dont la population a bondi de façon phénoménale, c’est le Clay-colored Thrush (Merle fauve). Pipeline Road n’a pas montré tout l’attrait qu’il a montré en 2010. Même chose pour Old Gamboa Road, quoique mes amis y ont observé le Capped Heron (Héron coiffé) bien dissimulé dans un gros arbre feuillu) et le Greater Ani (Ani des palétuviers), deux espèces qu’on n’a rarement la chance d’observer. Ce qui a changé aussi, c’est le coût d’entrée au Discovery Center qui est de 30$us depuis le milieu de l’année 2014, hausse de 25$ apparemment justifiée par le fait qu’on y accueillait trop de junk people (gens indésirables). Nous n’y sommes pas allés.
Apparemment, des ornithologues rencontrés sur place sont d’avis que le fait d’observer moins d’oiseaux à ce moment-ci de l’année serait attribuable au passage graduel de la saison sèche à la saison des pluies. À cela s’ajoute le fait qu’en ce moment, on assiste à la nidification d’un grand nombre d’espèces d’oiseaux.
Pour moi, ce voyage était principalement consacré à la photo. Et de ce côté, j’ai été très bien servi, tant pour les oiseaux que pour les insectes. D’ailleurs, un couple de Common Tody-Flycatcher s’affairait à construire un nid sur une branche basse d’un petit arbre, au bord du chemin, chez le voisin d’Ivan.
Il serait assez surprenant que j’y retourne une quatrième fois. Je serais plus intéressé à séjourner dans une autre région du pays où j’aurais l’opportunité d’être dans un décor différent, d’observer et de photographier d’autres espèces d’oiseaux.

Voici une photo qui montre une fleur à côté de laquelle on peut voir la tête d'un Tangara à dos rouge mâle (Crimson-backed Tanager), un oiseau coloré qui s'alimente, à l'occasion dans ces fleurs. Un trait caractéristique que vous remarquerez est le brillant argenté d'une grande partie de la mandibule inférieure. Plus tard, j'afficherai une photo de l'oiseau entier. Il fréquente aussi volontiers les plateaux à fruits (bananes).