samedi 23 mai 2015

Grive fauve (Veery)

D'un point de vue strictement musical, la Grive fauve n'est peut-être pas la plus talentueuse parmi les grives, mais elle possède un chant d'une bonne humeur communicative. La Grive fauve préfère les habitats humides. Comparativement à la Grive Solitaire et à la Grive des bois, elle fréquente les forêts décidues plus jeunes ayant une riche strate arbustive.
Photographiée le 18 mai 2015 à
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire